Des Fiancailles à ma naissance

Fiancailles

Extrait des mémoire de Jeanne Garoche

Donc on s'est fiancé le 26 juillet. Il est reparti et c'est là que deux jours après, il revient en me disant qu'il était en disponibilité. Il me dit :
– Je suis en disponibilité, je suis débarqué. Donc voilà...
Mon père était second maitre radion et avait 8 ans de service était sur l'Elorn basé à Cherbourg, avait eu une permission du 21 Juillet au 1° Aout
Affecté au 2° Dépot Brest le 1 Aout 1936 jusqu'au 16 Octobre 1936

"Enfin bref, cela s'est fait. Cela s'est décidé pour le 19 août qui était un mercredi, je m'en souviens. Et donc, c'est une date très précise, le 19 août nous nous sommes mariés. Comme on faisait en ce temps-là. Le mariage à la mairie le matin, mariage à pied bien sûr, on ne prenait pas les voitures, mariage à l'église de Saint-Quay. Et nous mangions à l'hôtel de la plage, qui maintenant est transformé en appartement, "

A obtenu une permission de 15 Jours pour se marier le 19 Aout 1936 aprés cet évènement familial a commencé à toucher une indemnité de logement 156,75 F en Aout sur une solde de 2220,00 F

"Et puis voilà. Le lendemain on s'est retrouvés, puisque Papa était en disponibilité, la lune de miel pouvait durer longtemps. Elle a duré jusqu'au mois d'octobre – alors vous voyez ! Papa a été rappelé au mois d'octobre. Et c'est de cette date-là qu'a commencé ma vie de femme de marin. Sa première désignation, qui a duré des années a été pour Lorient, où il embarquait à bord du Jean de Vienne qui était en construction. Et je suis donc partie une première fois à Lorient."

Le 16 Octobre 1936 il était affecté sur le Jean de Vienne en construction à Lorient

Et donc, au début de l'année 1937 – je ne suis pas restée tellement de mois à Lorient – Papa est parti à ce moment-là, c'était la guerre d'Espagne, avec Franco qui en faisait déjà voir lui aussi. Et Papa, toujours avec le Jean de Vienne, est parti avec d'autres bateaux, sur les côtes d'Espagne, pour assurer la protection sûrement, des ressortissants français qui étaient en Espagne. Et il n'était pas là pour la naissance de Robert.
Essai du 9 Mars au 7 avril 1937 Brest,Tanger,Toulon,Lorient.

Robert est né à Saint-Quay, dans la grande chambre au Refuge. Il avait un mois quand Papa l'a vu, il est venu en permission, je ne sais plus s'il est resté longtemps. Toujours est-il que votre frère avait à peu près deux mois quand le Jean de Vienne, qui avait donc fait ses essais sur les côtes d'Espagne est revenu à Lorient, peut être en carénage[1] – je n'en sais rien – et nous y sommes repartis. Robert était jeune. Nous avons habité cette fois la rue du port. C'est une rue qui conduit à l'arsenal. Elle doit porter toujours encore le nom mais enfin, cela doit bien être démoli, je ne reconnaîtrais plus rien à part les portes de l’arsenal, que j'ai pris en photo
[1] Carénage (ou radoub) : série d'opérations de révision périodique de la coque d'un navire.

Je suis né le 1° Mai 1937

Sur livret de solde :Permission de 18 jours du 22 Mai 1937

Il quittera Lorient définitivement pour Toulon le 1° Octobre 1937 ou il arrivera le 7 Octobre 



Page 12 sur 18